ACCUEIL

CATEGORIE F1A - PLANEUR INTERNATIONAL

  • Caractéristiques
  • Vidéos
  • Début

Extrait du Code Sportif FAI

Section 4 - Aéromodélisme, Volume F1 : Vol libre (Edition 2014, Applicable 1er janvier 2014)

Caractéristiques :

Masse minimum
Surface portante maximum
Longueur maximale du câble de lancement sous une tension de 5 kg
410 g
34 dm2
50 m

Le nombre de modèle qu'un concurrent peut utiliser au cours d'une compétition est de quatre.

Définition :
Aéromodèle dépourvu d'organe moto-propulseur et dont la portance est créée par des forces aérodynamiques sur des surfaces restant fixes en vol sauf pour des changements de courbure ou d’incidence. Les modèles à géométrie ou à surface variable doivent satisfaire aux caractéristiques lorsque les surfaces varient de leur minimum à leur maximum.
Les modèles F1A peuvent utiliser la radio-commande uniquement pour des fonctions irréversibles, pour limiter le vol (déthermalisation). Tout mauvais fonctionnement ou opération inopinée dus à ces fonctions, sont entièrement aux risques du concurrent.

Définition d'un vol officiel :
a) La durée réalisée au premier essai, à moins que cet essai soit non concluant. Si l'essai est non concluant et qu'un second essai n'a pu être effectué, la durée réalisée lors de ce premier essai sera enregistrée comme temps officiel de ce vol.
b) La durée réalisée au deuxième essai. Si le deuxième essai est aussi non concluant, le temps de ce vol sera compté zéro.

Définition d'un essai non concluant :
Un essai est considéré comme non concluant si le modèle est lancé et que, au moins un des faits suivants se produit. Si ceci se produit lors du premier essai le concurrent a droit à un second essai.
a) Le planeur revient au sol sans que le câble n'ait été largué.
b) L'instant où le câble est largué ne peut pas être établi avec certitude par les chronométreurs.
c) Une partie du modèle se détache au cours du lancement ou pendant le temps de vol.
d) Il est évident pour les chronométreurs que le concurrent a perdu le contact avec le câble, et le concurrent ou son chef d'équipe choisit de déclarer ceci comme un essai.
e) Il est évident pour les chronométreurs que le concurrent a perdu le contact avec le câble, et le câble est tenu par une personne autre que le concurrent lui-même.
f) La durée du vol est inférieure à 20 secondes et le vol ne s'est pas terminé par un déthermalisage.

Répétition d'un essai :
Un essai peut être recommencé :
a) Lorsque le modèle entre en collision avec une personne autre que la personne qui l’a lancé, au cours de son lancement.
b) Pendant le treuillage, le modèle entre en collision avec un autre modèle en vol libre (mais pas avec un modèle en cours de treuillage ou avec un câble de treuillage) et le treuillage ne peut se poursuivre normalement.
c) Pendant le vol, le modèle entre en collision avec un autre modèle ou un câble autre que son propre câble.
Si le modèle continue normalement son vol, le concurrent peut demander que ce vol soit accepté comme un vol officiel, même si la demande est faite à la fin du vol.

Durée des vols :
Dans les autres compétitions internationales, un maximum de trois minutes devra être utilisé pour tous les rounds, sauf si des durées différentes (n’excédant pas quatre minutes), ont été annoncées à l'avance dans les bulletins d’information de la compétition pour des rounds particuliers.

Dispositif de lancement :
a) Le planeur doit être lancé avec un câble unique. Les câbles métalliques sont interdits.
b) Le lancement du planeur au moyen de câble peut être effectué par des dispositifs divers tels que treuils, poulies de renvoi simples ou multiples, ou à la course, etc. Ces dispositifs (à l'exception du câble de treuillage) ne doivent pas être lâchés par le concurrent sous peine d'annulation du vol. Le concurrent peut lâcher le câble ainsi qu'un marqueur de faible poids (tel qu'un anneau, un fanion ou une petite balle en caoutchouc) attaché à son extrémité.
c) Pour faciliter l'observation et le chronométrage, le câble doit être équipé d'un fanion ayant une surface rectangulaire minimum de 2,5 dm2 et dont le plus petit côté mesure au moins 5 cm, fixé directement sur le câble principal.

Organisation du treuillage :
a) Le concurrent doit être sur le sol et manoeuvrer lui-même le dispositif de treuillage.
b) Toute liberté d'action et de mouvement lui est laissée pour permettre la meilleure utilisation possible du câble, sauf le jet du dispositif de treuillage.
c) Le modèle doit être lancé dans un rayon 5 mètres environ, du poste de départ.





Extrait d"AEROMODELES"
J. GUILLEMARD

Classification
Construction
Réglages et essais
Collection : TECHNIQUE ET VULGARISATION - PARIS
3ième Edition - 1973

 

ACCUEIL